January 22, 2012

Tâtonnements...


De l’obscurité aveuglante
Palpent le ventre entreprenantes
Mains fébriles dont la caresse
Flue s’insinue avec adresse
Sonde l’insolente échancrure
Par la lune ouverte en pâture
Nuit convulse déchire voile
Nue Souffle brûlant d’une étoile

No comments:

Post a Comment