January 26, 2012

Muse lierre...


Quand l’âme s’effrite frottant
Contre la peau rêche du temps
Neige la mémoire érodée
En limaille peroxydée

Crû hors l’humus coagulé
Par les suintements d’eau salée
Un lierre sinistre se lie
Au mur de la mélancolie

1 comment: