January 24, 2012

Litanie florale : un peu, beaucoup, ...

Refuser allégeance au la du diapason
Accordé sur l’acier des barreaux de ta cage,
Sciés obstinément par un ressac d’images
Déjà vues. Tracer avec tes mots l’horizon

D’une terre inconnue. Agripper la crinière
Grelottante des froides lunes hivernales.
Nuages chevaucher, vers lointaines escales.
Fermer yeux ; regarder vent ;entendre lumière.

Jouer, chat solitaire, au blanchiment des nuits,
À la table du spleen et du rongeur ennui.
T’éveiller oiseau ivre et sans peur t’envoler.

Errer, vaisseau fantôme hissant toute sa voile,
Sans boussole abîmant sa proue par les étoiles.
Avoir confiance enfin. – Fleurs diront où aller !


2 comments: